•  

     

     

    Lettre de Camille V...à son filleul Jean, datée du 10 octobre 1914

     

    "Mon Jeannot,

    Mille mercis pour ta charmante lettre, elle me touche beaucoup.

    Je confirme tout ce que l'oncle André t'as raconté dans la lettre, mais en pire.

    Rossignol a été brûlé, pillé et des civils ont été envoyé à Arlon, j'ignore ce qu'ils sont devenus....La bibliothèque de l'université de Louvain a été brûlée....

    A Dinant des massacres de civils ont eu lieu....à cause des francs-tireurs...La famille royale est partie....

    Les princes sont en sécurité en Angleterre, le Roi et la Reine sont à La Panne....Le Souverain s'est mis à la tête de l'armée...

    Elisabeth a créé avec le Docteur Lepage, l'hôpital de l'Océan....J'y suis infirmière volontaire....Ton frère Gaston a été blessé devant Ypres, mais il va bien, il est vivant.....mais on a du l'amputer d'une jambe....Il restera chez nous pour la durée de la guerre....C'est trop dangereux pour lui de remonter en France...Il paraît que les combats font rage du côté de Verdun 

    Nos Souverains sont en permanence sur le terrain, le Roi et le Prince Léopold dans les tranchées, la Reine et sa fille, la princesse Marie-José en tenue d'infirmières soignent et encouragent les blessés.


    Ta sœur Madeleine est venue me rejoindre à l'Océan....Emile a aussi été blessé, mais Dieu merci, on ne doit pas l'amputer....

    Je t'envoie un joli album photo pour que tu vois ce que nous faisons comme travail à l'hôpital....Notre bonne et courageuse Reine et sa fille viennent régulièrement nous soutenir........

    Hier, j'étais de service dans la salle d'opération, devine qui travaillait à mes côtés....La Reine en personne et en tenue d'infirmière....Je savais qu'elle assistait son père, le duc Carl en Bavière lors de ses opérations, mais là, j'en était "baba".....Si un jour tu viens nous rendre visite, et que tu as bien travaillé en classe....je te présenterai au Duc de Brabant, il est à peu près de ton âge.... 

     

     

     

     

     

     

     

     

    Transmets bien mon affection à tous

    Je t'embrasse mon Jeannnot, travaille bien en classe

     

    Ta marraine,

    Camille

     

     

    Google Bookmarks Blogmarks

    1 commentaire
  • Dans la malle de Jean, j'ai retrouvé une dizaine de lettres à sa famille, à sa marraine en Belgique.....

    Elle commence en octobre 1914, le jour de la rentrée de Jean au collège Don Bosco de Verdun......

    Lire la suite...

    Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • En fouillant dans cette malle, j'ai trouvé des photos, des documents de famille....un carnet de mobilisé

    Et des bribes de son journal sur l'épisode tragique de février 1916, où son village fut à jamais détruit

    Celui de son frère Fulgence....Emouvant

     

     

     

    Google Bookmarks Blogmarks

    2 commentaires
  •  

    L'été est brûlant, les moissons battent leur plein... En juin, j'ai obtenu mon certificat d'études et en octobre prochain, j'irais au collège...Mes parents ont donné leur accord.

    Hier , nous avons célébré les noces de Louise et René qui vient d'avoir son diplôme de médecin...Ils vont s'installer à Verdun le long des quais de la Meuse. Mon beau-frère va reprendre le cabinet de son père.

    Aujourd'hui j'aide papa à nettoyer la forge et après ça j'irai jouer au piquet avec les copains.

    Nous achevons de ranger les outils lorsque nous entendons sonner les cloches....Ce qui fait dire à Papa : " décidément" y en a qui choisissent leur jour pour se marier".....Drôle de sonnerie pour un mariage.....En attendant, c'est vrai qu'elles sonnent de façon bizarre ces cloches....Bientôt elles commencent à sonner en même temps.

    Et du coup, je comprends...Le tocsin.......

    Puis roulement de tambour d'Anatole, le crieur public, demande aux hommes de se rendre à la mairie...Les familles suivent...et voilà ce que nous découvrons sur le mur de la mairie.....

     

     

    1er août 1914

     

     

    Et dans la presse :

     

     

    1er août 1914

     

     

     

     

     

    1er août 1914

     

     

     Nous sommes anéantis.....Louise qui vient de se marier.....René sera sûrement mobilisé....Ils auront sûrement besoin de médecins .....

    Madeleine sanglote, son fiancé Emile va partir aussi....

     

    Et dans le fond de pièce dans son fauteuil, le grand-père, la main en cornet commence à gueuler : "qu'est ce qui se passe ?"....Et mon père de répondre : " On mobilise papa"...."nom de Dieu, les Prussiens reviennent, tu verras fils, ils vont remettre ça ces fumiers"....

    Sur la place, certains fanfaronnent déjà : " à Berlin !!!!", "on va lui faire bouffer ses moustaches au Kaiser"...." nous serons de retour pour Noël"

     

     

    1er août 1914

     

     

     

     

    1er août 1914

     

     

     

     

    1er août 1914

     

     

     

     

    1er août 1914

     

     

     Papa ne s'en fait pas trop, il est trop âgé pour être mobilisé...Mais mes frères, Fulgence et Gaston, à deux mois de la quille, vont devoir rempiler pour la durée de la guerre....En espérant qu'elle ne dure pas trop longtemps.

    Jules ne se tracasse pas de trop...Il a été réformé pour cause de tuberculose.

    Il est loin, dans son sanatorium en Suisse....De temps en temps, il rentre à la maison....mais on ne le voit guère.

     

     

     

     

     

    Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • L'année scolaire se termine doucement et demain c'est le jour de l'examen....

    J'ai passé mes journées à réviser, et croyez-moi, c'est loin d'être facile : les départements à retenir avec les numéros, les chef-lieu du canton entre autres, l'histoire de France et la liste des rois à retenir, les problèmes de robinet et de trains qui se croisent....Heureusement que je peux compter sur ma sœur Madeleine....elle est institutrice à l'école des filles....et elle est impitoyable....

    Le facteur vient de déposer le journal sur la table de la cuisine...Papa lui offre le café et la goutte....Sacré Déodat, il termine toujours sa tournée dans un état pas toujours.....Hmm !....Oui rond comme une queue de pelle.....

    Et là qu'est ce que je vois sur la première page du journal.....

    En gros titre.....L'Archiduc François-Ferdinand et son épouse Sophie ont été assassinés à Sarajevo....C'est encore où ça ? Voyons....en Bosnie-Herzégovine...par un gamin à peine plus âgé que moi....Gavrilo Princip.....

     

     

    28 juin 1914

     

    En poursuivant ma lecture, je suis pris d'un pressentiment....La fin d'une époque....En tout cas, ça ne me dit rien de bon cette affaire-là....

     

    Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    2 commentaires
  • En fouillant un peu ...dans un vieux grenier, j'ai retrouvé au fond d'une vieille malle un cahier d'écolier...J'ai failli le jeter à la poubelle...mais lorsque je l'ai ouvert et commencé ma lecture....un récit bouleversant d'un gamin de 14 ans....à la veille de la Grande Guerre....Celle de 1914-1918....

    Lire la suite...

    Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique